Que nomme-t-on la « charge mentale » pour une femme ?

Les femmes accomplissent la majorité des tâches ménagères. « Cela n’a jamais changé, en quoi cela pose-t-il problème », diront quelques-uns. Une femme atteinte de la charge mentale est susceptible de subir le cercle vicieux de la dévalorisation et tous les problèmes psychologiques qui l’accompagnent. On ne s’en rend pas souvent compte, mais c’est l’une des causes les plus fréquentes d’éclatement des familles.

C’est quoi la charge mentale pour une femme ?

Les mouvements féministes qui apparaissent un peu partout dans le monde d’aujourd’hui n’ont pas encore réussi à changer le fait que ce sont les femmes qui s’occupent le plus des tâches ménagères. Le concept de « charge mentale » a été trouvé par Monique Haicault, docteur en sociologie, en 1984. Selon ce principe, une femme en couple et qui travaille reste en permanence préoccupée par la gestion de son foyer. Ainsi, elle perçoit sa vie comme étant une succession interminable de « doubles journées ». C’est comme si elle était deux personnes : celle qui travaille et celle qui s’occupe des tâches ménagères. Chose assez insolite, il arrive souvent qu’elle emmène dans son lieu de travail, une partie des tâches qui se fait normalement au foyer.

 Quels sont les risques liés à la charge mentale ?

Petit à petit, elle commence à se comparer aux autres femmes, car celles-ci paraissent toujours s’en sortir mieux qu’elle. Son cerveau lui joue des tours et lui fait penser que toutes les autres femmes de son entourage peuvent tout faire en même temps et qu’elle est la seule à ne pas y arriver malgré ses efforts. Ce manque d’estime de soi s’accompagne souvent d’un déficit d’amour et de confiance en soi. Selon une étude récente, 77 % des cas de charge mentale chez la femme sont accompagnés de signes de fatigue intense. Le stress est aussi typique de celles qui en souffrent.

Le rôle des hommes dans la lutte contre la charge mentale

Comment faire pour alléger la charge mentale de la femme ? C’est la question la plus importante de cet article. Voici un conseil qui a fait ses preuves : il faut apprendre à déléguer ses tâches. Et dans cette optique, il est impossible de ne pas évoquer la place des hommes ! On voit encore qu’il y a une forte inégalité dans la répartition des tâches quotidiennes au foyer. Il ne s’agit pas d’enlever à la femme le plaisir de s’occuper de son foyer, mais d’un allègement qui bénéficiera à tous. Si la famille éclate à cause de ce problème, il n’y aura pas que la femme qui en souffrira. Il y a encore beaucoup d’efforts de sensibilisation à faire à ce sujet. En effet, selon les statiques, 7 hommes sur 10 souhaitent que cette inégalité d’implication dans le quotidien ne change pas.

Travail : c’est quoi le plafond de verre ?
Les meilleures applis smartphones pour bien suivre sa grossesse